CONFÉRENCIERS

ORATEURS PRINCIPAUX

Dre Divya Chander

La Dre Divya Chander, médecin et neuroscientifique, a fait ses études à l’Université Harvard, à l’Université de Californie à SanDiego, à l’Université de Californie à SanFrancisco et à l’Institut Salk. Elle fait partie du corps professoral du Département d’anesthésiologie de l’Université de Stanford depuis 2008 et de la Faculté de neuromédecine de la Singularity University depuis 2010. Elle a effectué sa formation post doctorale en technologie optogénétique dans les laboratoires de Karl Deisseroth et de Luis de Lecea à Stanford, où elle a incorporé des canaux ioniques activés par la lumière dans l’ADN pour étudier les régions cérébrales responsables du sommeil et de la conscience. En salle d’opération, la Dre Chander utilise des technologies d’électroencéphalographie pour comprendre les réactions du cerveau d’une personne lorsqu’elle perd et reprend conscience; elle a récemment mis au point une initiative de médecine de précision visant à comprendre la variabilité génétique dans les réactions aux médicaments anesthésiques. Son objectif est de comprendre les mécanismes neuronaux de la conscience et, un jour, d’utiliser ces connaissances pour mettre au point de meilleurs algorithmes qui permettront de créer des appareils surveillant plus efficacement l’activité cérébrale. Elle travaille actuellement sur les utilisations de dispositifs neuronaux portables dans les marchés de consommation et les marchés médicaux.

En parallèle, la Dre Chander se passionne pour l’exploration spatiale. Son désir le plus profond serait de voir, de son vivant, une architecture assez sophistiquée pour permettre l’exploration humaine et robotique de notre système solaire, et plus loin encore. Ancienne élève de l’Université internationale de l’espace, la Dre Chander a procédé, avec des médecins des États-Unis, de la France et de la base Concordia en Antarctique, à des simulations à distance d’anesthésie, de chirurgie et de sauvetage en cas de traumatisme dans des conditions semblables à celles de Mars. À l’heure actuelle, elle participe à un consortium qui étudie les effets de la microgravité et du rayonnement sur les systèmes nerveux, cardiovasculaire et cognitif et sur le sommeil. La Dre Chander compte se servir de bon nombre des technologies de mesure de l’activité cérébrale utilisées dans sa pratique clinique pour mieux comprendre le développement et la plasticité du système nerveux en situation de microgravité dans un milieu spatial afin d’optimiser notre aptitude à effectuer des missions spatiales de courte et de longue durée.

Elle voit d’un bon œil les collaborations et les entreprises communes dans les domaines des neurosciences, de la recherche sur la conscience et de la neurophysiologie en milieu spatial.

Dre Alexandra Greenhill

La Dre Alexandra Greenhill compte parmi les médecins canadiens les plus innovateurs en santé numérique. Elle est cofondatrice, chef de la direction et directrice médicale de Careteam Technologies, une plateforme de santé numérique se servant de l’intelligence artificielle pour mettre fin à la fragmentation des soins et favoriser une santé optimale. La Dre Greenhill est également conseillère pour de nombreuses entreprises technologiques canadiennes avant-gardistes, ambassadrice mondiale de Blackbox Connect, développée par Google et s’adressant aux entrepreneurs, et entrepreneure en résidence à Innovation Boulevard.

Récipiendaire de la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II, la Dre Greenhill a également été nommée femme entrepreneure de l’année par Startup Canada et femme entrepreneure de distinction par le YWCA. En outre, elle est la seule Canadienne à avoir reçu un Prix de l’initiative féminine Cartier.

Salim Ismail

Stratège d’entreprise recherché et entrepreneur prolifique, Salim Ismail a consacré sa carrière au renforcement des entreprises et des collectivités et des liens qui les unissent. En 2001, il a fondé la New York Grant Company, sa première entreprise, laquelle comptait plus de 400 clients à peine un an plus tard. Depuis, il a fondé des entreprises de technologie telles que Confabb, PubSub Concepts et Ångströ, qui a été acquise par Google en 2010. Il a aussi dirigé Brickhouse, l’incubateur interne de développement de produits de Yahoo!, et siège depuis peu au conseil d’administration de la Fondation XPRIZE.

Salim Ismail est également président d’ExO Works, entreprise créée pour transformer l’activité mondiale des entreprises en les « catapultant dans le monde de la pensée exponentielle ». La clientèle d’ExO Works comprend de nombreuses entreprises d’envergure mondiale figurant au palmarès Fortune 1000 et son réseau compte plus de 120 conseillers certifiés dans 28 pays. L’entrepreneur a contribué à la mise sur pied de la Fondation ExO, une entreprise de consultation mondiale vouée à la résolution des problèmes les plus pressants de l’humanité par la mise en œuvre d’idées susceptibles de changer la face du monde par des entreprises en démarrage financées par le fonds d’investissement Rokk3r Fuel ExO.

Salim Ismail est un auteur à succès qu’on a pu voir dans de nombreux médias, dont le New York Times, Bloomberg Businessweek, Fortune, Forbes, WIRED, Vogue et la BBC. Son livre Exponential Organizations a atteint le sommet de la liste des meilleurs vendeurs Amazon en gestion des affaires, et Frost & Sullivan lui a décerné le titre de livre de l’année en matière de croissance, d’innovation et de leadership.

Dr Alex Jadad

Champion de longue date des changements en médecine, le Dr Alex Jadad est le fondateur de eHealth Innovation (anciennement le Centre for Global eHealth Innovation), un centre appartenant au Réseau universitaire de santé qui rassemble les plus brillants esprits du monde pour trouver de nouveaux usages de la technologie de pointe et ainsi améliorer les soins pour tous. Il est aussi l’inventeur du score de Jadad, premier outil validé servant à évaluer la qualité méthodologique d’un essai clinique; en date de 2019, son article a été cité plus de 15 000 fois dans des publications biomédicales.

En 2011, le Dr Jadad a entamé une discussion mondiale de trois ans sur ce qu’est la santé, qu’il redéfinit comme suit : « la capacité d’une personne ou d’une collectivité à s’adapter et à gérer les problèmes physiques, mentaux ou sociaux tout au long de la vie ». Cette approche oriente aujourd’hui les efforts concertés à travers le monde visant à établir les caractéristiques d’une bonne santé – ce qui permet au système de soins d’obtenir de meilleurs résultats de santé à moindre coût.

Titulaire d’un diplôme en médecine de l’Université Javeriana, en Colombie, le Dr Jadad a aussi reçu un doctorat en philosophie du Balliol College de l’Université d’Oxford. Il dirige actuellement l’Institute for Global Health Equity and Innovation de l’Université de Toronto, où il enseigne la médecine et la santé publique. Il est également médecin en exercice au Réseau universitaire de santé.

Hayley Wickenheiser

Hayley Wickenheiser est l’une des meilleures joueuses de hockey au monde. Au cours de ses 23 années au sein de l’équipe nationale du Canada, elle a remporté quatre médailles d’or olympiques, plus sept autres au Championnat mondial féminin de hockey sur glace. Son mot d’ordre, martelé tout au long de sa carrière : il faut donner tout ce qu’on a dans tout ce qu’on fait.

Et la liste déjà imposante de ses réalisations ne s’arrête pas au monde du hockey. Mme Wickenheiser exerce aussi une grande influence à titre de leader communautaire, de femme d’affaires et, désormais, d’étudiante en médecine. Entre deux cours, elle siège actuellement à la commission des athlètes du Comité international olympique pour le sport et occupe le poste de directrice adjointe du perfectionnement des joueurs pour les Maple Leafs de Toronto. Elle redonne à la communauté en travaillant auprès de multiples organismes de bienfaisance comme Lace ‘Em Up, Bon départ, KidSport et Right To Play. Elle a aussi fondé le Festival mondial de hockey féminin Wickenheiser Canadian Tire, un événement axé sur le mentorat offrant des occasions de perfectionnement à de jeunes athlètes du monde entier.

Mme Wickenheiser est titulaire de plusieurs diplômes honorifiques d’établissements canadiens et d’une maîtrise en kinésiologie de l’Université de Calgary, où elle étudie actuellement la médecine.

Dr Charles Alessi

Médecin britannique et expert mondialement reconnu des systèmes de santé, le Dr Charles Alessi a une connaissance approfondie des modèles nationaux de soins de santé et de leurs résultats. Il s’intéresse particulièrement à la façon dont les soins de santé, les services sociaux et la personnalisation du bien-être se recoupent, et il conseille régulièrement des entreprises et des gouvernements nationaux sur la réforme des soins de santé et des services sociaux.

Le Dr Alessi a contribué aux réformes récentes au Royaume-Uni en tant que président de la National Association of Primary Care. Il est conseiller principal à Public Health England, siège à un comité consultatif d’experts de l’Organisation mondiale de la Santé qui élabore de nouvelles lignes directrices pour la réduction des risques liés à la démence, et occupe des postes universitaires en Europe et dans les Amériques, y compris un poste de professeur auxiliaire de recherche en neurosciences cliniques à l’École de médecine Schulich de l’Université Western Ontario et un poste de chercheur invité à l’École de commerce Odette de l’Université de Windsor.

Comptant 35 ans de service auprès du National Health Service du Royaume-Uni et ayant une connaissance approfondie de la médecine militaire, le Dr Alessi possède de l’expérience dans tous les aspects de la pratique clinique.

ANIMATRICE

Manon Abud

Manon Abud a mené une carrière très variée en mobilisation du public. Bien qu’une grande partie de ses fonctions aient été axées sur la santé et les soins de santé, elle compte également de l’expérience dans de nombreux autres domaines, allant de l’urbanisme à la gestion des déchets nucléaires. Sa motivation constante est de réunir les gens pour explorer diverses perspectives et c’est exactement ce qu’elle souhaite accomplir en tant qu’animatrice d’une table ronde au Sommet de l’AMC sur la santé de 2019.

Avant de se joindre à l’AMC en tant que directrice des initiatives stratégiques, en 2017, Mme Abud a dirigé les stratégies de mobilisation du public chez Hill & Knowlton Strategies. Elle a également occupé le poste d’associée directrice chez Ascentum, une petite entreprise qui, grâce à sa contribution, est devenue la référence canadienne en matière d’engagement du public. Mme Abud est titulaire d’un baccalauréat en communication et d’une maîtrise en administration des affaires de l’Université d’Ottawa.

MAÎTRESSE DE CÉRÉMONIE

Sylvie Bigras

Animatrice et maîtresse de cérémonie aguerrie, Sylvie Bigras a à son actif plusieurs consultations de parties prenantes, séances de planification stratégique et projets de développement organisationnel pour des organisations locales, nationales et internationales. C’est cette vaste expérience qu’elle met au service du Sommet de l’AMC sur la santé à titre de maîtresse de cérémonie.

Son talent d’animation de grands événements est sollicité de par le monde. Parmi ses réalisations sur la scène internationale, notons l’animation de la cérémonie de citoyenneté honorifique de Nelson Mandela et celle de plusieurs dîners d’État pour George W. Bush, Vicente Fox Quesada, le prince Charles et d’autres dignitaires. En outre, elle possède une vaste expérience dans le domaine des communications, notamment pour 15 éditions des Jeux Olympiques, quatre éditions des Jeux du Commonwealth et cinq éditions des Jeux panaméricains. Elle a occupé le poste de chef de presse d’Équipe Canada en 2008 et en 2010 ainsi que pour le Canada aux Jeux du Commonwealth de Glasgow, en 2014 et de Gold Coast, en 2018.

Parallèlement à l’animation de grands événements, Sylvie Bigras collabore avec le Canada’s Great Kitchen Party (Grand party de cuisine canadien), qui célèbre l’excellence sportive, musicale et culinaire.

PANÉLISTES

Dr Evan Adams

Le Dr Evan Adams est membre de la Première Nation Tla’amin et est actuellement le médecin-chef de l’Autorité sanitaire des Premières Nations de la Colombie-Britannique. Dans ce rôle, il collabore étroitement avec des partenaires gouvernementaux sur des sujets de santé publique et de santé de la population qui touchent non seulement les Premières Nations, mais aussi l’ensemble des Britanno-Colombiens.
 
Au sein de l’Autorité sanitaire des Premières Nations, le Dr Adams vise à créer un modèle de soins novateur au Canada, et dirige une équipe de médecins qui aborde la santé et le bien-être des Premières Nations par une approche axée sur la santé de la population. Il contribue aussi à la transformation continue des soins et répond aux directives sur le bien-être fournies par les communautés autochtones.

Dr Onil Bhattacharyya

En tant que chercheur et évaluateur expérimenté d’outils de cybersanté, le Dr Onil Bhattacharyya possède une connaissance approfondie des pratiques de santé numériques. Ses travaux de recherche portent sur l’innovation dans la prestation des soins, l’évaluation des outils numériques, la restructuration des soins et sur la manière dont les pratiques de développement de services informatiques des industries de conception de logiciels peuvent être appliquées à l’amélioration de la qualité et à la science de la mise en œuvre.
 
Le Dr Bhattacharyya apporte également le point de vue de son rôle de responsable de l’évaluation à l’Institute for Health System Solutions and Virtual Care de l’Hôpital Women’s College et en tant que coprésident national du Réseau d’innovation en soins primaires et intégrés de l’Ontario. Il est en outre professeur agrégé au département de médecine familiale et communautaire et à l’Institut des politiques, de la gestion et de l’évaluation de la santé de l’Université de Toronto et titulaire de la chaire de recherche Frigon-Blau en médecine familiale à l’Hôpital Women’s College.
 
Le Dr Bhattacharyya est titulaire d’un diplôme en médecine de l’Université de Montréal et d’un doctorat en recherche sur les services de santé de l’Université de Toronto.

Dr Andrew Bond

Le Dr Andrew Bond tient à améliorer la santé des personnes vulnérables et marginalisées en concevant des interventions innovantes et adaptatives qui améliorent l’équité et l’efficacité du système de santé. Il est directeur médical du groupe Inner City Health Associates (ICHA), la plus grande organisation canadienne de soins aux personnes itinérantes, qui regroupe 100 médecins travaillant dans plus de 50 dispensaires itinérants à Toronto. Médecin membre du personnel à l’unité de médecine familiale et membre du corps professoral du Programme Justice Santé de l’hôpital St. Michael’s de Toronto, le Dr Bond est également président du Réseau canadien pour la santé et le logement des sans-abri (CNH3), un nouveau réseau national qui, avec l’Alliance canadienne pour mettre fin à l’itinérance, cherche à réunir les secteurs de la santé et du logement pour le bien des personnes itinérantes.

Outre ses activités pour l’ICHA et le CNH3, le Dr Bond a prodigué des soins intégrés pendant 10 ans dans diverses communautés autochtones canadiennes, dont Moose Cree First Nation, Attawapiskat, Sioux Lookout et Haida Gwaii. Qu’il travaille en milieu rural ou urbain, il est déterminé à être un allié responsable favorisant l’autodétermination des peuples autochtones du Canada.

Dr Matthew Chow

Le Dr Matthew Chow est pédopsychiatre en Colombie-Britannique. En tant que président désigné de Doctors of BC, il préconise les réformes nécessaires pour que le système de santé canadien soit durable, pour attirer en médecine familiale de nouveaux diplômés, et pour améliorer les services de santé mentale destinés aux enfants, aux jeunes et aux familles.
 
Depuis le début de sa carrière, le Dr Chow cherche sans cesse de nouvelles façons d’aider les enfants et les adolescents vulnérables. Il a contribué à la création du programme de télépsychiatrie de l’Hôpital pour enfants de la Colombie-Britannique, programme récompensé par le premier ministre de la Colombie-Britannique par un prix d’innovation et d’excellence. Le Dr Chow a également fondé avec un groupe de médecins de famille le Centre de bien-être des jeunes de Maple Ridge, qui a reçu le prix d’excellence en promotion de la santé de Doctors of BC. En 2014, il s’est joint au Comité de services de spécialistes – un comité mixte de Doctors of BC et du gouvernement provincial consacré à l’amélioration des soins aux patients –, duquel il est devenu coprésident en 2018. Il a été nommé à la Commission des services médicaux de la Colombie-Britannique en 2016.

Dr Mark Dermer

Le Dr Mark Dermer est directeur médical, chef de la Protection des renseignements personnels et télémédecin pour Dialogue, une entreprise montréalaise qui conçoit des services de soins de santé virtuels pour les entreprises. L’expertise du Dr Dermer en ce qui a trait aux technologies nécessaires à la prestation de soins l’amènent à agir à titre de consultant en matière de qualité des soins, d’innovation et d’efficacité de la pratique. Cette précieuse expérience sera mise en valeur à l’occasion d’une table ronde lors du Sommet de l’AMC sur la santé.

Par le passé, le Dr Dermer a occupé le poste de conseiller médical principal auprès d’Inforoute Santé du Canada, où il a contribué à favoriser l’adoption des dossiers médicaux électroniques. Il a aussi agi à titre de conseiller sur la gestion médicale et l’efficacité à l’Association médicale canadienne.

Il possède également 26 années d’expérience dans la pratique de la médecine familiale communautaire conventionnelle. Il a fondé un cabinet de médecine familiale à Ottawa comptant 11 médecins où il a été associé gestionnaire. Ce cabinet s’est, depuis, illustré sur la scène canadienne dans la prestation de soins primaires de pointe.

Jaime Drayer

Artiste et conceptrice graphique travaillant à son compte, Jaime Drayer habite à Hamilton, en Ontario. Elle souffre de douleurs chroniques au dos et au nerf sciatique et se rétablit d’un trouble alimentaire. Mme Drayer connaît bien les possibilités et les défis associés aux soins virtuels, elle qui reçoit régulièrement des soins virtuels et des soins en personne de médecins et de thérapeutes. Elle participe également à des groupes de guérison et de gestion de la douleur, tant en personne que de façon virtuelle.

Mme Drayer se sert des médias sociaux pour promouvoir la santé mentale et défendre les intérêts des personnes qui vivent avec la douleur chronique; elle cherche ainsi à réduire la stigmatisation et à montrer aux autres qu’ils ne sont pas seuls.

Julie Drury

Julie Drury connaît très bien l’importance d’une communication efficace entre patient et médecin. En effet, d’une part, elle agit à titre de conseillère principale pour les politiques fédérales en matière de santé et de consultante en matière d’engagement, de partenariat et de leadership des patients ainsi qu’en ce qui a trait aux principales priorités qui influencent l’expérience des patients; et, d’autre part, son enfant a reçu un diagnostic d’immunodéficience lié à l’anémie sidéroblastique, une forme rare de maladie mitochondriale. La conjugaison de sa perspective professionnelle et de son expérience personnelle lui donne une perspicacité particulière en ce qui a trait aux partenariats liant patient, famille et professionnels de la santé et à leur incidence sur tout ce qui touche aux soins de santé, depuis l’orientation des patients dans le système jusqu’à la coordination des soins.

Julie Drury est également la première personne à assumer la présidence du Conseil consultatif ministériel des patients et des familles au ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l’Ontario, où elle veille à ce que le point de vue des patients et des familles soit considéré lors de la prise de décisions et de l’élaboration des politiques en santé. Par le passé, elle a aussi présidé le Conseil consultatif du Forum des familles du Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario, et agi à titre de parent conseillère pour Complex Care for Kids Ontario.

Dr Ward Flemons

Il est toujours important de communiquer de manière constructive, particulièrement quand il est question d’enjeux sérieux et délicats. Cela ne fait aucun doute pour le Dr Ward Flemons, qui travaille auprès de familles et de patients qui ont subi un préjudice grave associé à la prestation de soins de santé. Il a dirigé plusieurs évaluations de systèmes de santé provinciaux et donné des conférences sur la sécurité des patients et l’amélioration de la qualité en Alberta et partout au pays.

À titre de directeur médical de l’amélioration du système de santé pour le Conseil de la qualité en santé de l’Alberta, le Dr Flemons travaille sur des projets d’évaluation et d’amélioration du système et fournit des conseils en la matière. Pneumologue et spécialiste en médecine du sommeil au Foothills Medical Centre, il est directeur du département de pneumologie de l’Université de Calgary, où il enseigne aussi la médecine.

Le Dr Flemons dirige deux cours sanctionnés par un certificat sur la qualité des soins et la sécurité des patients à l’Université de Calgary et au Conseil de la qualité en santé de l’Alberta. Il a aussi assumé la vice-présidence de la qualité, de la sécurité et des renseignements sur la santé de l’Office régional de la santé de Calgary.

Kirsten Funk

Après avoir découvert à quel point il est difficile d’accéder aux services de santé mentale dans le système canadien, Kirsten Funk voulait faire tomber les barrières que doivent affronter les jeunes aux prises avec des troubles de santé mentale. Cette intervenante de soutien des pairs et aidante en famille d’accueil pour enfants ayant des incapacités s’inspire de sa propre expérience comme patiente pour sensibiliser les gens et mettre fin à la stigmatisation associée à la santé mentale. Kirsten est également bénévole pour l’équipe d’intervention de Ridge Meadows, à Maple Ridge, en Colombie-Britannique.

Dre Trixie Gregoire

Médecin de famille et adepte de la première heure de MyHealthNS, le portail de services de santé électroniques de la Nouvelle-Écosse, la Dre Trixie Gregoire sait comment les soins de santé virtuels peuvent aider les médecins à optimiser le peu de temps dont ils disposent et à mieux répondre aux besoins des patients. Elle travaille à Halifax, où elle se sert quotidiennement de MyHealthNS pour prodiguer des soins efficaces au bon moment en communiquant avec les patients.

La Dre Gregoire a obtenu son diplôme de l’École de médecine et de dentisterie Schulich de l’Université Western Ontario, en 2000, avant de terminer le programme de médecine familiale rurale de la même université. Elle est également titulaire d’un baccalauréat en sciences de l’Université du Nouveau-Brunswick.

Dre Ak’ingabe Guyon

Dans le cadre de sa pratique à Montréal, la Dre Ak’ingabe Guyon lutte pour accroître le financement et le soutien aux initiatives de prévention en santé publique. Bien que son travail l’ait amenée dans des collectivités partout au Canada, c’est son séjour en Afrique qui a cimenté son engagement à l’égard de la santé publique.

Après un stage pour le Programme des Nations Unies pour l’environnement au Kenya, où elle a pu constater directement l’importance des interventions en santé des populations, la Dre Guyon a fait une maîtrise en épidémiologie à la London School of Hygiene and Tropical Medicine. Elle est ensuite allée en Tanzanie, où elle a travaillé pendant un an auprès de médecins en santé publique. À son retour au Canada, elle a travaillé dans des bureaux de santé publique un peu partout au pays – de la Colombie-Britannique à la baie James en passant par le Bas-Saint-Laurent – dans le but d’améliorer les bienfaits de la santé communautaire en s’attaquant à des dossiers comme la réduction du tabagisme et la prévention du suicide.

Chercheuse et enseignante accomplie, la Dre Guyon a reçu le Prix de la présidente des Médecins de santé publique du Canada en 2018 et la Médaille de service de l’AMC en 2019 pour son travail de défense en santé publique.

Dre Linda Inkpen

 Diplômée en sciences, en éducation, en sciences médicales et en médecine, la Dre Linda Inkpen a consacré sa carrière à l’exploration de la technologie en soins médicaux. En plus de pratiquer la médecine depuis plus de 40 ans, elle est présidente du Collège Cabot, présidente de Newfoundland Power et présidente du Comité consultatif médical du Conseil de santé St. John’s Est. La Dre Inkpen a siégé à un grand nombre de commissions, comités et enquêtes aux échelles provinciale et fédérale, notamment à la Table ronde nationale sur l’environnement et l’économie ainsi qu’à la Table ronde du premier ministre sur les sciences et la technologie. Elle a aussi, à de nombreuses reprises, présidé ces instances.

La Dre Inkpen est récipiendaire de l’Ordre du Canada et de la Médaille du jubilé de la Reine, et titulaire de diplômes honorifiques de l’Université Memorial et de l’Université Mount Saint Vincent. Elle est registraire du Collège des médecins et chirurgiens de Terre-Neuve-et-Labrador depuis 2014 et a récemment été nommée lieutenante-colonelle honoraire du 1er Bataillon du Royal Newfoundland Regiment.

David Price

David Price a particulièrement à cœur le diagnostic rapide et la continuité des soins. Depuis le décès prématuré de son fils des suites d’un cancer du testicule, M. Price est un ardent défenseur des changements positifs dans le système de santé du Canada. Ayant constaté les lacunes et les retards à combler, il a participé à une enquête menée par le Conseil de la qualité en santé de l’Alberta sur le parcours de son fils dans le système. L’histoire de M. Price a aidé à orienter le rapport du Conseil, Continuity of Patient Care Study (Étude sur la continuité des soins aux patients), qui contient une série de recommandations visant à créer un système de soins mieux coordonné et plus homogène.

Sonia Kumar-Seguin

Sonia Kumar-Seguin est la cofondatrice de Body Brave, un organisme de bienfaisance situé à Hamilton, en Ontario, et qui offre un soutien accessible aux personnes et aux familles aux prises avec des troubles alimentaires. En tant que membre du comité de la Voix des patients à l’AMC, Mme Kumar-Seguin puise dans son expérience de patiente atteinte d’un trouble alimentaire pour représenter toute personne canadienne qui en est atteinte. La passion qui l’anime et l’expérience de sa guérison constituent une véritable source d’inspiration pour son travail dans lequel elle aspire à changer le système afin qu’il réponde mieux aux besoins des personnes aux prises avec ces troubles.

Mme Kumar-Seguin représentera le point de vue des patients lors du Sommet de l’AMC sur la santé avec un intérêt marqué pour la façon dont l’innovation et les approches en cybersanté peuvent contribuer à promouvoir le changement.

Elle est titulaire d’une maîtrise en économie et en affaires de l’Université Wilfrid Laurier. Avant de cofonder Body Brave, en 2017, Mme Kumar-Séguin a occupé le poste d’analyste économique pour la Burlington Economic Development Corporation.

Shachi Kurl

Journaliste politique primée et directrice générale de l’Institut Angus Reid, Shachi Kurl possède une connaissance approfondie tant du paysage politique que des électeurs. En raison de sa vaste expérience de travail avec les données d’opinion publique et de sa perspective des enjeux qui importent le plus pour la population canadienne, elle est souvent appelée à témoigner devant des comités parlementaires à la Chambre des communes, à la demande des décideurs politiques.

Elle est également analyste politique à la tribune politique At Issue de la CBC, ainsi que pour le Wall Street Journal, le New York Times, le Globe and Mail et l’Ottawa Citizen.

Diplômée en journalisme et en sciences politiques de l’Université Carleton, elle a aussi participé au programme de visites par des leaders internationaux (International Visitor Leadership Program) du Département d’État américain.

Dre Victoria Lee

La Dre Victoria Lee est présidente et chef de la direction de l’Autorité sanitaire Fraser, un fournisseur de services de santé qui sert près de deux millions de personnes en Colombie-Britannique. Être à la tête d’une organisation de cette envergure l’a amenée à développer un point de vue pratique sur l’importance d’une communication claire et efficace entre les patients et les médecins.

La Dre Lee est chargée des opérations et de l’orientation stratégique générale de l’Autorité sanitaire Fraser, y compris d’une vaste gamme de services de santé intégrés, notamment en soins actifs (hôpitaux), en soins résidentiels communautaires, en soins à domicile et en soins de santé mentale. Avant de se joindre à l’Autorité sanitaire Fraser, en 2010, elle a travaillé sur la scène internationale avec diverses organisations, dont le Programme des Nations Unies pour le développement et la Banque mondiale. Elle a également été médecin itinérante dans des communautés rurales du Chili et du Brésil. Ses domaines de recherche comprennent entre autres l’équité en santé, les systèmes de soins primaires dans la communauté,  l’efficacité en santé et la prévention clinique.

La Dre Lee est titulaire d’un diplôme en médecine de l’Université Western Ontario, d’une bourse d’études du Collège royal en médecine communautaire de l’Université de Toronto et de diplômes d’études supérieures en santé publique et en administration des affaires de l’Université John Hopkins.

Jaime Libaque

Ingénieur professionnel depuis plus de trois décennies, Jaime Libaque a consacré les cinq dernières années à l’amélioration de la prestation des soins aux aînés grâce à son travail de représentation auprès des professionnels de la santé, des travailleurs sociaux et des foyers pour personnes retraitées. Il croit que le point de vue des soignants est d’une importance vitale pour permettre une véritable transformation des soins de santé – une croyance renforcée par ses propres expériences dans un système de santé de plus en plus complexe alors qu’il prenait soin de ses parents vieillissants. Libaque est un leader communautaire de longue date, ayant fait du bénévolat au sein d’organismes tels que les Chevaliers de Colomb, l’Association des professionnels hispano-canadiens, et la campagne Family of Life, à Toronto.
 
M. Libaque est diplômé de l’Université nationale d’ingénierie du Pérou et a reçu une formation postdoctorale à l’Université de Cambridge. Il a également obtenu un MBA pour cadres de la Rotman School of Business de l’Université de Toronto.

Dr Samir Sinha

En tant que directeur de la gériatrie pour le système de santé Sinai et le Réseau universitaire de santé, à Toronto, le Dr Samir Sinha défend ardemment les besoins des personnes âgées chaque jour dans son travail. Récipiendaire d’une bourse Rhodes, il a fréquenté plusieurs universités à l’étranger – dont les universités d’Oxford et Johns-Hopkins – et détient une grande expertise en politiques de santé et en prestation de soins, ce qui fait de lui un expert de renom en soins aux personnes âgées.

Le Dr Sinha a été choisi par le gouvernement de l’Ontario en 2012 pour concevoir et diriger la Stratégie ontarienne pour le bien-être des personnes âgées et il travaille actuellement à l’établissement de la stratégie nationale du Canada sur les aînés. En 2014, le magazine Maclean’s l’a nommé parmi les 50 personnes les plus influentes au Canada et a souligné qu’il était le meilleur défenseur des personnes âgées.

Le Dr Sinha a aussi conseillé des hôpitaux et des autorités sanitaires au Royaume-Uni, aux États-Unis, en Chine, en Islande, à Singapour et à Saint-Kitts-et-Nevis quant à la mise en place de modèles de soins gériatriques intégrés qui réduisent le fardeau morbide, augmentent l’accès aux soins et favorisent une bonne santé.

Mercedes Stephenson

Mercedes Stephenson est la chef du bureau d’Ottawa de Global News et l’animatrice de The West Block, l’émission d’affaires politiques phare du réseau. Mme Stephenson, qui est l’une des plus grandes voix du journalisme politique et du journalisme d’enquête au Canada et est connue pour sa capacité à fournir des informations de dernière heure et sa propension à demander des comptes aux puissants de ce monde, donnera son point de vue sur les enjeux de santé qui importeront le plus pour la population canadienne lors des élections fédérales de 2019.

Mme Stephenson est titulaire d’une maîtrise en études stratégiques de l’Université de Calgary; son mémoire portait sur les opérations d’information en Afghanistan. Elle a également étudié le journalisme politique à l’Université de Georgetown à Washington, D.C., effectué un stage au Pentagone et étudié au Centre d’études internationales du Massachusetts Institute of Technology.

Jesse Thistle

Métis-Cri né en Saskatchewan et élevé à Toronto, Jesse Thistle est un ardent défenseur de l’amélioration des services médicaux et sociaux offerts aux sans-abri autochtones partout au Canada. S’inspirant de sa propre expérience de l’itinérance et de son travail avec l’Observatoire canadien sur l’itinérance, M. Thistle est l’auteur de la Définition de l’itinérance chez les Autochtones au Canada, qui aborde l’itinérance sous l’optique composite des visions du monde autochtone. Il travaille actuellement à la maison Well Living de St. Michael’s, à Toronto, où il rédige des lignes directrices à l’intention des fournisseurs de services aux patients et aux clients autochtones sans abri.
 
M. Thistle est candidat au doctorat en histoire et lauréat des bourses de doctorat P.E. Trudeau et Vanier. Il est aussi professeur adjoint à l’Université York.

Dr Rob Williams

En tant que médecin-chef de l’Ontario Telemedicine Network (OTN), le Dr Rob Williams assure un leadership, une représentation et un soutien stratégiques pour les intérêts médicaux de l’organisation. Cofondateur du NORTH Network, réseau qui a fusionné avec deux autres organisations ontariennes de télésanté en 2006 pour former l’OTN, il apporte au Sommet de l’AMC sur la santé sa vaste expérience, de même que son intérêt de longue date pour l’innovation et les soins virtuels.

Le Dr Williams a été membre et président du comité consultatif sur les médecins de l’Institut canadien d’information sur la santé et du comité sur les hôpitaux de l’Association médicale de l’Ontario. Il a également assumé les fonctions de commissaire pour la Commission de restructuration des services de santé de l’Ontario et a été membre du comité d’inscription pour l’Ordre des médecins et des chirurgiens de l’Ontario.

C’est à Timmins, en Ontario, que le Dr Williams a commencé sa carrière en 1976 comme médecin de famille. Il y a occupé le poste de médecin-chef pendant 15 ans.